La force d’une présence

J’ai été bien plus secoué qu’attendu par ces 4 jours partagés avec Redouane Saloul et les autres stagiaires. La communication nonviolente peut parfois réveiller en chacun des douleurs et des souffrances que nous ne pouvons, ne voulons ou ne savons pas affronter.
Du coup, moi qui espérais sortir avec une ceinture jaune sur la CNV, je me demande si j’ai dépassé le stade de l’échauffement. L’expérience en est d’autant plus instructive et me donne envie de poursuivre sur ce chemin.

Leave a reply